nos engagements éthiques

valoriser les femmes

Mis à part Souleymane, qui fait les finitions couture–machine de nos cabas, et Louis, qui fabrique nos pièces de bronze, l’intégralité des artisans qui travaillent avec nous sont des artisanes.

Facteur Céleste privilégie l’emploi des femmes car elles sont les premières éloignées de l’emploi, notamment lorsqu’elles sont handicapées (26% des femmes de nos ateliers).

Or, garantir des revenus stables aux femmes a des effets d’autant plus bénéfiques sur la société, qu’une femme réinvestirait en moyenne 90% de ses revenus dans l’amélioration du bien-être de sa famille.

au dela de l'emploi

Facteur Céleste travaille aujourd’hui au quotidien avec 52 femmes au Burkina Faso, réparties dans 4 ateliers. 3 sont situés à Ouagadougou, et 1 à Po, dans le Sud du pays.

Ces ateliers accueillent régulièrement de nouvelles femmes mais à un rythme très contrôlé, afin de ne pas perturber l’équilibre interne de ces ateliers, et de pouvoir garantir à toute femme formée du travail régulier les mois à venir.

En plus de revenus mensuels, supérieurs d’environ 30% à la moyenne nationale, les femmes bénéficient de cours d’alphabétisation, de mathématiques, et de formations thématiques (commerce international, concevoir une collection, fixer son prix, gérer une association, etc.). 

Elles bénéficient également d’une mutuelle santé, d’un accès privilégié au dispensaire le plus proche, et d’une allocation de rentrée pour permettre d’alléger les frais d’inscription de leurs enfants ou petits-enfants à l’école.

qui sont-elles ?

BANDE RUBALISE 2
BANDE RUBALISE 2

Recherche

fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais