nos engagements environnementaux

la collecte des sacs plastiques

Si à l’origine ce sont les artisanes qui collectaient elles-mêmes les sachets plastique, Facteur Céleste a aujourd’hui noué des partenariats avec des groupements de femmes qui collectent les sacs plastique dans leur quartier.

Nettoyés et triés par couleur, les sachets sont ensuite achetés au kilo.

Ils sont simplement découpés avant d’être crochetés : pas de teinture à l’œuvre ici, ce qui explique les différentes nuances que peuvent revêtir les objets.

l'impact sur nos collections

Jusqu’en 2017, Facteur Céleste collectait les sacs plastique usagés auprès des particuliers en France, via l’association Les Filles du Facteur. Depuis l’interdiction des sacs plastique en France, notre collecte devient exclusivement burkinabè.

Cela a un impact sur les couleurs des créations : au Burkina Faso, il est facile de trouver des sachets noirs, ou blancs, mais très peu d’autres couleurs !

C’est donc aujourd’hui la fin de nos objets multicolores, car le orange, le jaune, le vert et le bleu deviennent rares. Cependant, certaines marques, comme Monoprix, ont choisi de faire don de quelques cartons de sachets qu’elles n’avaient plus le droit de distribuer dans leurs enseignes. 

Facteur Céleste s’est donc saisi de leur rouge et de leur rose, couleurs incontournables de l’été, permettant d’égayer ses créations.

BANDE RUBALISE 2
BANDE RUBALISE 2

Recherche

fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais